Geopolintel

José Manuel Barroso nommé nouveau président du Conseil d’administration de Gavi

vendredi 28 mai 2021

Gavi, l’Alliance du Vaccin créée en 2001 est devenue l’archétype de l’alliance des secteurs public et privé regroupant l’OMS, l’UNICEF et la Banque mondiale.
La récente générosité des pays industrialisés a permis de promouvoir « COVAX » pour garantir aux pays en développement, l’accès au futur vaccin contre le coronavirus.
La Commission européenne, la France, l’Espagne, la République de Corée et la Fondation Bill & Melinda Gates se sont engagés à verser 360 millions de dollars à Gavi.
Ce sont plus de 2 milliards de dollars qui vont garantir un accès équitable aux vaccins anti Covid-19 aux pays en développement.
Pour l’année 2021, 5 milliards supplémentaires seront nécessaires pour financer les doses de vaccin.
Le nouveau ministère de la santé mondiale est devenu une organisation privée géréé par l’ancien président de la Commission européenne qui était passé par la case obligatoire de la banque Goldman Sachs.
La privatisation de la santé est en marche.

Le Conseil d’administration de Gavi approuve à l’unanimité le choix de l’ancien Premier ministre du Portugal et ancien président de la Commission européenne, José Manuel Barroso comme nouveau président

Barroso remplacera la Dre Ngozi Okonjo-Iweala, dont le mandat se termine en décembre 2020
Déclaration de Barroso : « Le monde a plus que jamais besoin de Gavi pour que tous les pays, riches et pauvres, puissent avoir accès aux vaccins contre la COVID-19. Il faut également que Gavi puisse poursuivre sa mission, et protéger des centaines de millions de personnes contre les maladies évitables. »

Genève, le 29 septembre 2020 – Le Conseil d’administration de Gavi s’est doté d’un nouveau président, José Manuel Barroso qui prendra ses fonctions en janvier 2021.

Barroso a été Premier ministre du Portugal de 2002 à 2004 et président de la Commission européenne de 2004 à 2014, au nom de laquelle il a reçu le prix Nobel de la paix en 2012. Il occupe actuellement les fonctions de président non exécutif de Goldman Sachs International, branche internationale du groupe basée à Londres.

La stature et l’expérience remarquables de José Manuel Barroso, son parcours dans des postes de responsabilité, son immense expérience de la présidence de Conseils d’administration multipartites et son engagement en faveur de la coopération internationale ont été déterminants pour le comité de sélection du Conseil d’administration de Gavi.

« C’est un grand honneur venant d’une organisation que j’admire depuis longtemps », a déclaré José Manuel Barroso. « Alors que nous nous affrontons à la pire pandémie depuis plus d’un siècle, le monde a plus que jamais besoin de Gavi pour que tous les pays, riches et pauvres, puissent avoir accès aux vaccins contre la COVID-19. Il faut également que Gavi puisse poursuivre sa mission, et protéger des centaines de millions de personnes contre les maladies évitables. »

José Manuel Barroso remplacera la Dre Ngozi Okonjo-Iweala, économiste experte en développement international, ancienne ministre des Finances et des Affaires étrangères du Nigéria et ancienne directrice générale de la Banque mondiale, dont le mandat de présidente du Conseil d’administration se termine en décembre 2020.

Depuis sa nomination en 2016, Mme Ngozi a présidé aux destinées de Gavi au cours d’années parmi les plus fructueuses que l’Alliance ait connues avec sa participation à la lutte contre l’épidémie de maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo, sa contribution à l’élimination du poliovirus sauvage du continent africain et l’obtention du financement historique de 8,8 milliards de dollars US lors du Sommet mondial sur la vaccination ce juin dernier. Plus récemment, Mme Ngozi a joué un rôle central dans la conception de la Facilité COVAX, qui vise à garantir un accès universel et équitable aux vaccins contre la COVID-19 dès qu’ils seront disponibles.

« Je suis extrêmement fière de tout ce que l’Alliance du Vaccin a accompli au cours des cinq dernières années. Je voudrais aussi souligner l’immense dévouement et le travail acharné des membres du Conseil d’administration et du Secrétariat de Gavi. Je tiens à leur exprimer ma plus profonde gratitude », a déclaré la Dre Ngozi Okonjo-Iweala. « Cependant, je sais que je laisse cette place entre de bonnes mains. José est un excellent choix ; il possède une grande expérience dans les domaines du développement, de l’équité et de la diversité des genres, et je suis convaincue pour ma part qu’il est le mieux placé pour conduire Gavi vers une nouvelle étape. »

« Je suis tout d’abord ravi d’accueillir José Manuel Barroso », a poursuivi le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l’Alliance du Vaccin. « Son expérience, sa détermination et son pragmatisme dans l’approche de la coopération internationale seront extrêmement utiles au moment où Gavi entame sa nouvelle période stratégique avec l’objectif de renforcer équitablement la vaccination et de ne laisser personne de côté, et où elle s’apprête à relever de nouveaux défis en participant à la riposte mondiale à la pandémie de COVID-19 ». « Je tiens également à souligner l’immense contribution de notre présidente actuelle, la Dre Ngozi Okonjo-Iweala, dont le mandat se termine en décembre », a-t-il ajouté. « Son dynamisme, son intelligence et son sens de la politique ont été de précieux atouts durant ces cinq années durant lesquelles nous avons eu la chance et l’honneur de travailler avec elle. Nous comptons bien continuer à nous appuyer sur son autorité. »

Le processus de sélection a débuté en octobre 2019 et a été mené par un comité de recherche présidé par Bill Roedy, ancien vice-président du Conseil d’administration. Ce comité a étudié le profil de 115 candidats venant d’horizons différents, et a suivi un processus de diligence raisonnable rigoureux, s’appuyant sur des références et procédant à des entretiens avant de prendre sa décision. Le président du conseil d’administration de Gavi ne reçoit pas de rémunération.

Gavi

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site