Geopolintel

Testé positif au Covid : un mensonge et une hypnose journalistique

lundi 20 décembre 2021

C’est à la télévision, dans les journaux, sur internet et dans la bouche des idiots utiles au système et ça passe comme une « lettre à la poste » : être testé positif prouve que vous avez le Covid !
Non, ce mensonge est une escroquerie linguistique, un élément de langage, une technique pour habituer la population à avoir peur.
Le ministère de la santé, incarné par un neurologue syndicaliste, qui défendait la survie de l’hôpital dans l’hémicycle, distille chaque jour des mensonges pour parachever la privatisation de la santé française.

Ne nous trompons pas, le but de cette « épidémie sans fin » doit nous faire accepter l’identité numérique (l’homme marchandise) et de privatiser les Etats pour un gouvernement mondial.

Pourquoi acceptons nous cette fumisterie ?

Nous avons peur de perdre cette société de consommation. Les vaccinés n’ont jamais opté pour avoir une meilleure santé, ils veulent juste consommer, l’apéro au café, manger la côte de bœuf au restaurant, se ruer sur les soldes des « Black friday », et exploser leur budget cadeaux à noël.

Maintenant nous consommons des « vaccins »

Le schéma de vie est simple, avec un « Pass Vaccinal » on peut espérer garder une illusion de vie avec des contrôles de flics entre la viande et le dessert, et ressentir une satisfaction de privilège.

La santé n’est pas un privilège c’est une nécessité que l’état doit assurer, au lieu de cela elle injecte des substances modifiées génétiquement pour écrouler le système immunitaire.

Au mois de janvier le Pass vaccinal comprendra le droit de travailler, et notre vie d’avant sans Pass sera un délit.

Que se passe-t-il en cas de test positif au Covid-19 ?

Pour se protéger et protéger ses proches, la personne est invitée à contribuer à la recherche de ces cas contact, à respecter les mesures d’isolement, à surveiller son état de santé et à prendre toute une série de précautions. (sécurité sociale)

Donc si je suis positif je suis malade. Le Covid 19 est la maladie du SARS COV 2.
L’épidémie de COVID-19 représente la progression de la circulation du SARS-CoV-2.
Les tests sont fait pour déterminer la présence du virus et non pas de la maladie.
Faire croire qu’un virus est une maladie est un mensonge, et pour obtenir l’accord du patient de se faire vacciner.
On peut être porteur d’un virus sans avoir de signes cliniques de la maladie et sans la transmettre et cela s’appelle être asymptomatique.

La maladie à coronavirus 2019 ou Covid-19 est provoquée par le coronavirus SARS-CoV-2.

En comparaison, prenons exemple de la peste.
La peste est une maladie commune aux hommes et aux animaux, causée par le bacille Yersinia pestis. Les médecins ne se sont jamais exprimés en citant une épidémie de bacilles. On cite toujours la conséquence c’est à dire la maladie.
Idem pour le rhume et la grippe. Le rhume est une infection des voies aériennes supérieures par un virus, appelé rhinovirus, ou des adénovirus ou coronavirus.
Imaginons que le médecin vous teste et vous dise que vous êtes positif au rhume ?
Cela n’a pas de sens, ni de médecine.
Nous somme dans l’ère des « charlatans » des laboratoires qui ont changé le lexique médical, et personne ne trouve rien à redire, sauf à tendre son bras pour aller au restaurant avec un pass vaccinal.

Signes cliniques du rhume, de la grippe et du Covid.

Les principaux symptômes de l’infection par le Covid-19.
L’assurance maladie continue d’associer infection et maladie. Un virus infecte, la maladie transmet.
Les signes cliniques du Covid :
fièvre, toux, essoufflement ou sensation d’oppression dans la poitrine, maux de tête, courbatures, et fatigue inhabituelle. Perte de l’odorat (sans obstruction nasale), disparition totale du goût, diarrhée.
Encore et toujours un mensonge pour faire croire que le SARS COV 2 est respiratoire.
Non ! le Covid est une maladie cardio vasculaire qui entraine des thromboses.
Beaucoup de cardiologues ont été frappés par l’expression cardiovasculaire de l’infection du SARS COV 2. Les personnes présentant des facteurs de risque de maladie cardiovasculaire sont plus à risque de développer une forme sévère et de mourir.
Jamais un virus respiratoire n’a déclenché des maladies cardiovasculaires comme une péricardite ou une myocardite.

Le rhume se caractérise aussi par un écoulement nasal et s’accompagne de : fièvre, fatigue, mal à la tête, yeux qui pleurent et parfois une toux. Ces signes disparaissent en quelques jours.

Les symptômes de la grippe :
ils peuvent durer de 24 h à 1 semaine. Le plus souvent, la température décroit en 2 à 4 jours. La fatigue et la toux peuvent persister jusqu’à 2 semaines, et parfois plus.

Le mensonge et la confusion entre grippe, rhume et Covid tient à sa transmission.

Le virus de la grippe ou du rhume passe d’un individu à l’autre à chaque fois que nous toussons ou que nous éternuons et que nous nous touchons avec les doigts.
Le SARS COV 2 n’échappe pas à cette règles, et cette similitude de transmission permet de causer le trouble dans l’esprit des gens qui ne savent plus différencier un rhume, une grippe ou un sars cov 2.

Medias menteurs

Antoine Dupont a été testé positif au Covid-19 !
Dans cet article, le journal l’Equipe fait encore et encore l’amalgame du virus et de la maladie.
« Dans une vidéo tournée lundi après-midi dans le cadre des Oscars Midi Olympique, Antoine Dupont et Fabien Galthié apparaissaient côte à côte, sans masque, répondant aux questions et échangeant pendant une petite dizaine de minutes. »
Si le jeune joueur de rugby est malade pourquoi ne porte-il pas de masque ?
En cas de positivité de la maladie il peut la transmettre, et bien sur cela ne gène personne.
« Il est à ce jour asymptomatique,précise le communiqué. Conformément au protocole sanitaire, il restera à l’isolement les prochains jours. »
« Sur les tests passés ce vendredi par les 31 joueurs du groupe France de la semaine passée, onze autres résultats ont été communiqués et se sont avérés tous négatifs. »

Révélation du mensonge du titre du journal, il est positif au covid, donc malade, mais il est asymptomatique donc pas malade et ne peux pas transmettre la maladie.
Il ne l’a pas transmisse à ses coéquipiers testés négatifs.
Mais il devra se mettre à l’isolement, en quarantaine comme on dit, et c’est totalement absurde et arbitraire.
Verdict : Fakenews de l’Equipe et haut score de complotisme des journalistes et du ministère des sports.

Le Premier ministre français Jean Castex testé positif au Covid-19

Le Premier ministre français, Jean Castex, a été testé positif lundi soir au Covid-19, a indiqué à l’AFP.
Le chef du gouvernement français infecté au Covid-19.

  • « Le chef du gouvernement avait appris lundi après-midi, de retour de Belgique où il a rencontré son homologue Alexander De Croo, que l’une de ses filles, âgée de 11 ans, avait été testée positive. »Il a donc immédiatement pratiqué un test PCR, qui s’avère positif« , a expliqué Matignon. »
    « Le chef du gouvernement, qui a reçu deux doses de vaccin, n’avait jusqu’ici jamais été testé positif. »
    France 24 aux ordres de l’AFP, entretient encore la confusion entre virus et maladie et incrimine et instrumentalise une pauvre fille de 11 ans, pour faire « piquer » nos gosses. Ces méthodes sont abjectes, ces gens sont des ordures.

« Le Premier ministre avait toutefois déjà été cas contact au Covid-19 à trois reprises : en septembre 2020 lors du Tour de France après avoir partagé la voiture du directeur de la compétition, Christian Prudhomme, une seconde fois à la suite d’un dîner avec Emmanuel Macron en décembre, puis en juin, après que l’épouse de Jean Castex avait contracté la maladie. »

Encore une fois l’hypnose du cas contact est mise en avant. Etant donné que nous portons des masques et que nous utilisons du gel, comment imposer cette idée que cas contact équivaut à être positif au sars cov 2 ou au covid.
Encore une fois, c’est du délire complotiste de journalistes, avec cette fois ci, la femme de Castex dans le rôle de la coupable.
J’espère que son dîner de Noël, il va le passer dans la cuisine avec la buche, comme il l’avait recommandé en décembre 2020.
Nous pouvons lui décerner le titre de premier ministre le plus con de le cinquième république.

Mort de Kary Mullis, Prix Nobel de chimie 1993

Kary Mullis est mort le 7 août 2019, un peu trop tôt pour pouvoir dénoncer cette supercherie. Ce décès est quand même une aubaine pour les tordus de la science. Sans lui tout est possible et on peut raconter à longueur de journée des mensonges potentiellement meurtriers.
Pourquoi l’inventeur du « test Coronavirus » nous a prévenus de ne pas l’utiliser pour dépister un virus ?
Que doit-on comprendre quand on dit que quelqu’un a été « testé positif » au Coronavirus ?

  • « Les scientifiques font énormément de dégâts dans le monde au nom de l’aide qu’ils nous apportent. Cela ne me dérange pas d’attaquer ma propre confrérie parce que j’en ai honte ».
    Kary Mullis

Le test PCR, bien que son inventeur soit mort en 2019, et qu’il ne soit pas là pour en parler, joue un rôle central dans le terrorisme au Coronavirus. Le test PCR a également eu un grand impact dans le domaine du sida, ou plutôt de la recherche sur le VIH. Le PCR permet, entre autres, de détecter le VIH chez les personnes dont le test de dépistage des anticorps anti-VIH est négatif.

  • « Le test PCR a permis de voir plus facilement que certaines personnes sont infectées par le VIH » Kary Mullis 1992
    « et certaines de ces personnes présentaient des symptômes du sida. Mais cela ne répond pas à la question : le VIH en est-il la cause ? »
  • « Les êtres humains sont pleins de rétrovirus »
    Aux États-Unis, nous avons pratiquement abandonné la médecine de diagnostic au profit de la biotechnologie, ou médecine des analyses de laboratoire. Cela dure depuis longtemps et c’est un virage dangereux.
  • « On ne commence pas par faire des tests, on commence par écouter les poumons. Je suis sceptique quant à la véracité d’un test PRC... Je suis sceptique quant à la véracité d’un test PRC. C’est un excellent outil de recherche scientifique. C’est un outil horrible pour la médecine clinique. 30 % des cellules infectées ont été tuées avant que les symptômes ne se manifestent...Au moment où vous présentez les symptômes... les cellules mortes génèrent les symptômes. »
    Dr David Rasnick biochimiste

Quels onseils donnerait-il aux personnes qui veulent se faire tester pour le COVID-19. « Ne le faites pas, je vous le dis » « Aucune personne en bonne santé ne devrait être testée. Cela ne veut rien dire et cela peut détruire votre vie, et vous mener à la misère ».

« Chaque fois que quelqu’un fait un prélèvement, un échantillon de tissu de son ADN va dans une base de données du gouvernement. C’est pour nous traquer »
« Ils ne cherchent pas seulement le virus. »

Toute cette histoire de PCR ressemble un test de grossesse : on est positif ou négatif. On a le Covid ou on ne l’a pas.

" Le PCR est vraiment une technique de fabrication » David Crowe, chercheur canadien diplômé en biologie et en mathématiques.

« Vous commencez avec une molécule. Vous commencez avec une petite quantité d’ADN et à chaque cycle, la quantité double, ce qui ne semble pas beaucoup, mais si vous doublez 30 fois, vous obtenez environ un milliard de fois plus de matériel que vous avez au départ. Donc, en tant que technique de fabrication, c’est génial. Ce qu’ils font, c’est qu’ils attachent une molécule fluorescente à l’ARN pendant qu’ils le produisent. Vous faites briller une lumière à une longueur d’onde, et vous obtenez une réponse, vous obtenez une lumière renvoyée à une longueur d’onde différente. Ainsi, ils mesurent la quantité de lumière qui revient et c’est leur substitut pour la quantité d’ADN qu’il y a.«  »j’ai trouvé 37 cycles. Si vous n’avez pas obtenu assez de fluorescence à 37 cycles, vous êtes considéré comme négatif.«  » Dans un autre article, le seuil était de 36. Trente-sept à 40 étaient considérés comme »indéterminés« . Et si vous vous trouviez dans cette fourchette, alors vous allez faire plus de tests. Je n’ai vu que deux articles qui décrivaient la limite. Il est donc tout à fait possible que différents hôpitaux, différents États, le Canada par rapport aux États-Unis, l’Italie par rapport à la France, utilisent tous des normes de sensibilité différentes du test Covid. Ainsi, si vous coupez à 20, tout le monde sera négatif. Si vous coupez à 50, tout le monde sera positif"

Si l’on veut avoir que des positifs il suffit d’augmenter le nombre de cycles de lecture, on peut ainsi associer test positif au sars cov 2 = covid, et le tour est joué.

Pour mettre fin à cette pseudo épidémie, il suffit de prendre des cycles de 20, comme le recommandait l’OMS avant l’arrivée de Bill Gates, et tout est fini.

FR Décembre 2021

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site