Geopolintel

Petit Papa Castex, quand tu descendras du ciel

lundi 16 novembre 2020

On pensait avoir tout connu avec ce gouvernement, mais non, il nous prend pour des imbéciles infantilisés.
Le chantage du Noël 2020 est le sujet principal de cette fin d’année.
Afin d’anticiper la progression de l’épidémie, Esther Duflo ainsi que Abhijt Banerjee, Prix Nobel d’économie, plaident dans Le Monde pour un reconfinement national du 1er au 20 décembre afin de « sauver Noël ».
« Les rassemblements familiaux, avec leurs longs moments de convivialité autour d’une table (sans parler des cantiques et des chansons à boire), sont malheureusement propices aux contaminations ».
Emmanuel Macron sera le père Fouettard et Jean Castex le nain Simplet de Blanche Neige.

Nos deux Nobel rajoutent une couche :
« Les achats de Noël pourraient être encouragés pendant le mois de novembre (en autorisant les ouvertures tardives, les soldes, etc.), et les magasins pourraient rester ouverts pour les commandes pendant le confinement. »

MESURES SANITAIRES - Jean Castex a annoncé la poursuite du confinement selon les mêmes règles tout en saluant une diminution de la circulation du virus. Si la tendance se confirmait, un assouplissement serait envisageable pour certains commerces non essentiel au 1er décembre. Les restrictions se poursuivront, avec l’espoir de pouvoir les alléger juste avant Noël.

Le confinement est le prix à payer pour une récompense, un effort collectif pour sauver Noël.

Les cadeaux de Noël seront pour l’Etat avec un total de 11 941 425 euros

« Depuis le 30 octobre, les forces de police et de gendarmerie ont procédé à près de 581.000 contrôles qui ont donné lieu à 88.455 verbalisations, dont près de 300 concernant l’ouverture irrégulière d’établissements recevant du public »

Confinement : Jean Castex répond au père d’un enfant qui attend le Père Noël
Les commerces seront-ils ouverts avant les fêtes pour l’achat des cadeaux de Noël ?

Le HuffPost

POLITIQUE - On se sent tous comme cet enfant.
Sur Twitter, un papa a interpellé Jean Castex en l’interrogeant sur les fêtes de Noël. Avec le confinement, le père Noël passera-t-il cette année ? Le Premier ministre a tenté de le rassurer.

Interpellant Jean-Castex et Olivier Véran sur Twitter ce samedi 14 novembre, un père de famille a posté le dessin de son enfant, un Spider-Man adressé au “Père Noël”. “Loin de moi l’idée de vouloir vous mettre la pression, mais...”, commente-t-il, traduisant l’inquiétude des Français sur les achats des cadeaux de Noël alors que les commerces sont fermés pendant cette première partie du reconfinement.

Bon @JeanCASTEX et @olivierveran loin de moi l’idée de vouloir vous mettre la pression, mais... pic.twitter.com/vBjEyJ78Gt
— Benoit Montaggioni (@Monsieurbai) November 13, 2020

Jean Castex a répondu qu’il promettait de tout faire pour que le Père Noël s’approvisionne en France. “Dites-lui que nous travaillons dur pour que le père Noël puisse faire ses courses en France en décembre : si, comme tous ses lutins, nous respectons les gestes barrière, nous y arriverons !”.

Jeudi, le Premier ministre a jugé possible, si la tendance à la baisse des cas de coronavirus se confirme, de prendre des mesures d’allègement à compter du 1er décembre “strictement limitées aux commerces”, et sur la base d’un protocole renforcé.

“Il va falloir “vivre avec le virus sur le temps long” a également annoncé Jean Castex ce samedi dans une interview au Monde. “Une certitude : les rassemblements festifs, familiaux dans des salles de fêtes ne pourront pas reprendre avant longtemps. De même, les bars et les restaurants qui font aussi partie des endroits de contamination forte ne pourront pas rouvrir dès le 1er décembre, contrairement aux magasins de jouets, par exemple”

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2020 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site