Geopolintel

La crise du Covid cache la privatisation de la vie avec le consentement de nos Etats

mercredi 21 juillet 2021

Jeff Bezos notre astronaute économique qui va posséder des avions, des médecins, tout ce que propose un Etat, va aussi prendre possession de la monnaie.
Pensez à tous ces métiers qui vont disparaitre, comme le personnel médical qui va démissionner.
Plus besoin de directeur des ressources humaines, les gens vont eux même détruire le pays en réaction à l’extension du Pass Sanitaire.
Toutes les faillites seront profitables aux GAFA qui militent comme Macron et Bill Gates à la privatisation des Etats.

Amazon a pour projet de lancer sa propre cryptomonnaie. Et c’est après l’achat par Tesla de 1,5 milliard de dollars en Bitcoin, qu’Amazon lance le projet fou d’une cryptomonnaie totalement indépendante. Cette monnaie alternative se veut de permettre aux clients de la firme américaine de faire des achats sans passer par les devises nationales, comme le dollar ou l’euro. Les pays en développement seraient les premiers à pouvoir disposer de cette nouvelle monnaie, en commençant par le Mexique. lecafedugeek.fr

Amazon lancerait bientôt une cryptomonnaie alternative au Bitcoin

Par Florian Bayard Le 15/02/2021

Amazon travaille actuellement sur sa propre cryptomonnaie. Encore au stade du développement, cette devise numérique devrait permettre aux clients de la firme de Jeff Bezos de faire des achats sans passer par une monnaie fiduciaire, comme l’euro ou le dollar. Dans un premier temps, cette monnaie virtuelle alternative au Bitcoin serait réservée aux pays en voie de développement, dont le Mexique.
Entrepôt Amazon

Il y a quelques jours, une offre d’emploi pour un poste de responsable du développement de logiciels a été publiée sur Amazon Jobs, le site qui recense toutes offres du géant américain. Amazon recherche aussi un ingénieur spécialisé dans les moyens de paiement numérique. Comme le note CoinDesk, tout porte à croire qu’Amazon s’apprête à lancer sa propre cryptomonnaie, une alternative aux célèbres Bitcoin et Ethereum. De la même manière, Facebook a travaille actuellement sur Diem, un stablecoin.

Dans les descriptifs des annonces, la firme explique vouloir “composer une équipe technique afin de créer des solutions de paiement innovantes pour les clients des marchés émergents”. Amazon cite notamment le Brésil, l’Australie ou encore Singapour.

Quel avenir pour les Amazon Coins ?

Mais, dans un premier temps, la division Digital and Emerging Payments (DEP) d’Amazon proposera ce service de paiement alternatif au Mexique. Il n’est pas étonnant qu’Amazon réserve d’abord son projet de cryptomonnaie aux pays en voie de développement. De nombreuses nations émergentes souffrent de l’hyperinflation de leur monnaie nationale. Par exemple, le pesos mexicain a enregistré une forte dépréciation depuis la crise du Covid-19 (-40%). Dans ces pays où la valeur de la monnaie nationale s’effondre, les cryptomonnaies, et notamment le Bitcoin, sont ultra populaires. Bien souvent, la mère des cryptomonnaies fait en effet office de réserve de valeur, comme l’or.

“Ce produit permettra aux clients de convertir leur argent liquide en crypto-monnaie, puis ils pourront profiter de services en ligne, notamment pour acheter des biens et/ou des services comme Prime Video” explique l’offre d’emploi d’Amazon. Concrètement, les internautes mexicains pourront acheter des biens ou des services sans passer par le pesos mexicain, fortement dévalué.

Pour l’heure, on ignore si ce mystérieux projet est lié de près ou de loin aux Amazon Coins, cette monnaie numérique qui permet d’obtenir des réductions sur vos achats sur le site de commerce en ligne. Depuis 2013, Amazon propose à ses clients d’acheter des Amazon Coins (100 coins = 1 euro ) sur son site pour réaliser leur shopping. Le géant américain va-t-il donner un second souffle de vie à ses Coins ? On vous en dit plus dès que possible. En attendant plus d’informations, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Source : CoinDesk

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site