Geopolintel

La Chine déclare illégales toutes les transactions en crypto-monnaies.

samedi 25 septembre 2021

Après l’audit de Maricopa qui confirme la fraude électorale de 2020, la Chine vient de donner le coup de grâce aux banquiers mondialistes.
Cette guerre qui ne porte pas de nom vient de commencer.

Cette décision a été prise « afin de sauvegarder les biens des personnes et de maintenir l’ordre économique, financier et social »
Banque populaire de Chine.

SHANGHAI - La Chine a durci vendredi la répression du commerce des crypto-monnaies, promettant d’éradiquer les activités « illégales », frappant le bitcoin et d’autres pièces de monnaie majeures et faisant pression sur les actions liées aux crypto et blockchain.

Dix agences gouvernementales chinoises, dont la banque centrale ainsi que les régulateurs bancaires, des valeurs mobilières et des changes, ont déclaré dans une déclaration commune qu’elles travailleraient en étroite collaboration pour maintenir une répression « intense » sur le commerce des crypto-monnaies.

La Banque populaire de Chine (PBOC) a déclaré que les crypto-monnaies ne devaient pas circuler sur les marchés comme des monnaies traditionnelles et que les bourses étrangères n’avaient pas le droit de fournir des services aux investisseurs du continent via Internet.

La PBOC a également interdit aux institutions financières, aux sociétés de paiement et aux sociétés Internet de faciliter le commerce des crypto-monnaies.

Ces mesures font suite à la promesse faite en mai par le Conseil d’État chinois, de réprimer l’extraction et le commerce de bitcoins dans le cadre des efforts déployés pour lutter contre le risque financier, ce qui a provoqué une importante liquidation des crypto-monnaies.

Le gouvernement chinois « réprimera fermement la spéculation sur les monnaies virtuelles, ainsi que les activités financières connexes et les comportements répréhensibles, afin de protéger les biens des personnes et de maintenir l’ordre économique, financier et social », a déclaré la PBOC dans un communiqué publié sur son site Web.

En réponse à cette décision, le bitcoin, la plus grande crypto-monnaie du monde, a chuté de plus de 6 % à 42 2167 dollars, après avoir baissé d’environ 1 %.

Les pièces de monnaie plus petites, qui augmentent et diminuent généralement en même temps que le bitcoin, ont également chuté. L’Ether a chuté de 10 % et le XRP d’un montant similaire.

« Il y a de la panique dans l’air », a déclaré Joseph Edwards, responsable de la recherche chez le courtier en crypto-monnaies Enigma Securities à Londres. « La crypto continue d’exister en Chine malgré des zones d’ombre à tous les niveaux ».

Reuters

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site