Geopolintel

Voterez-vous encore Macron ?

vendredi 20 décembre 2019

Il était beau, il était jeune, il sentait bon le sable chaud, et il était marié à une retraitée...
Le casting présidentiel de 2017 ne s’est pas trompé, la réforme des retraites serait l’enjeu majeur du quinquennat de Macron.
Lors de son mandat à Berçy, Macron voulait assouplir l’encadrement des retraites supplémentaires collectives pour qu’elles financent mieux les entreprises.
Son projet de « fonds de pension à la française » présenté à la COP 21 consistait à prendre l’argent des « vieux » pour financer ses amis investisseurs. Cela avait échappé a une majorité d’observateurs qui étaient sous le charme du beau « fiancé » de la France. Cette « coloscopie » électorale a été remerciée par Emmanuel 1er puis renforcée par l’augmentation de la CSG. En marketing, l’adage dit « Old is gold », les vieux valent de l’or. Que reste-t-il encore à faire pour Macron afin de respecter son programme électoral ? Plus grand chose, il a réussi à ébranler la société et à jeter dans les rues les plus pauvres du pays. Mais selon l’hypnose collective des média,s sa côte de popularité est bien entretenue par les sociétés de sondages formatées par Sciences Po et BFMTV.

Deux Français sur trois estiment qu’Emmanuel Macron est un mauvais président, la droite reprend des couleurs
le 26 novembre 2019

Ce sondage réalisé par Odoxa met en exergue la baisse de la popularité d’Emmanuel Macron et la cote de ses principaux opposants à droite, Xavier Bertrand et François Baroin. Selon l’institut de sondage, seulement 34 % des Français interrogés font confiance au chef de l’État.

Gaël Sliman Président d’odoxa
25 ans d’expérience dans les études
Auteur du livre « Le pompier ou le maçon » (Editions du moment) sur l’élection présidentielle 2012
Intervenant sur France Info dans le cadre de notre sondage politique hebdomadaire
Chroniqueur hebdomadaire sur BFM-Business (tous les vendredis matins)
Maître de conférences à Sciences Po Paris puis à l’IEP d’Aix-en-Provence et à l’IRIS en 2014-2015.
Diplômé de l’Institut d’études politiques de Grenoble.
DESS PROGIS, études d’opinion et de marché (IEP Grenoble)

Céline Bracq
10 ans d’expérience dans les études
12 ans d’expérience du journalisme, principalement à BFM et I-Télé comme reporter, présentatrice de JT et d’émissions et comme chef du service Economie d’I-Télé-Canal+
Intervenant sur France Info dans le cadre de notre sondage politique hebdomadaire
Diplômée de Sciences Po Paris
Diplômée de l’Institut pratique de journalisme (IPJ) à Paris

Sondage. Confiance en hausse pour Emmanuel Macron et Édouard Philippe

Le chef de l’État et son Premier ministre remontent dans les sondages, alors que leur réforme des retraites doit faire face à une importante vague de contestation.
Tout comme Emmanuel Macron, Edouard Philippe progresse dans les sondages d’opinion. Ouest-France

La confiance accordée par les Français à Emmanuel Macron et à son Premier ministre Édouard Philippe est en hausse de 2 et 4 points respectivement sur un mois, selon un sondage Elabe diffusé lundi.

Au total, 30 % des personnes interrogées accordent leur confiance au chef de l’État pour affronter les problèmes du pays et 65 % ne lui font pas confiance, dont 38 % « pas confiance du tout » (+ 2 points), selon cette étude d’Elabe pour Les Échos et Radio Classique.

Soyons sur que les grandes écoles et les chaines TV feront tout pour favoriser le jeune acteur Président mais qui n’a pas le destin hollywoodien de Reagan qui était un tout autre Cowboy.

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2020 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site