Geopolintel

Lockheed Martin remporte un contrat de 81 millions de dollars pour soutenir le programme AEGIS

samedi 8 avril 2017

La division commerciale LMT Rotary and Mission Systems de Lockheed Martin Corp. a remporté un contrat de modification de la marine des États-Unis pour fournir des services de soutien au programme AEGIS (Advanced Electronic Guidance and Instrumentation System).

Détails du contrat

Le contrat est évalué à 80,6 millions de dollars. Le contrat a été attribué par la Naval Sea Systems Command, Washington, DC.

Ce contrat de défense implique des ventes militaires étrangères (« FMS ») pour soutenir les forces navales du Japon, de Corée du Sud, de Norvège, d’Australie et d’Espagne grâce à des études de mise en œuvre d’AEGIS pour les futurs programmes de construction navale FMS.

Le travail devrait être achevé d’ici novembre 2019. La majorité du travail sera exécuté à Moorestown, dans le New Jersey ; Tandis que le reste se déroulera à Tokyo, au Japon ; Et Séoul, Corée du Sud. Le contrat utilisera des fonds de ventes militaires étrangers.

Qu’est-ce que AEGIS ?

La Défense antimissile balistique AEGIS (ABMD) de Lockheed Martin est la composante navale du Système de défense antimissile balistique de l’Agence américaine de défense antimissile (MDA) (BMDS). C’est le seul BMDS maritime au monde qui peut simultanément attaquer les cibles terrestres, les sous-marins et les navires de surface, tout en protégeant la flotte contre les avions, les missiles de croisière et les missiles balistiques.

Au fil du temps, AEGIS a évolué avec de nouvelles capacités pour contrer les menaces émergentes et tirer parti des nouvelles technologies. Sa dernière configuration, Baseline 9, offre un cadre d’architecture ouvert permettant une flexibilité extrême. En tant qu’agent d’ingénierie du système de combat AEGIS, Lockheed Martin développe constamment de nouvelles fonctionnalités et trouve des moyens novateurs de les déployer dans une flotte de plus de 100 navires aux États-Unis et à l’étranger.

En août 2016, le chef de la défense avait annoncé son intention d’étendre la flotte mondiale AEGIS aux États-Unis, au Japon et en République de Corée dans le cadre d’un accord de 490 millions de dollars visant à intégrer les capacités intégrées de défense aérienne et antimissile (IAMD) aux nouveaux destroyers. Ces navires seront équipés d’Aegis Baseline 9, de l’Integrated Air Missile Defence.

Source

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2015 - site réalisé avec SPIP, optimisé pour Firefox - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site